INMAN, une mise sur le marché du produit imminente

Retour à la liste des actualités

Cédric Arbogast et Gilles Chantelot, les deux fondateurs de la start-up INMAN se connaissent très bien. Amis d’enfance, habitant le même village, ils ont toujours nourri l’envie d’entreprendre ensemble.

Avant de se consacrer pleinement au projet INMAN, nous avons tous deux acquis une expérience professionnelle de près de 15 ans au sein de grands groupes français. Cédric, de par sa formation d’ingénieur a travaillé dans le domaine des achats majoritairement dans le secteur ferroviaire et Gilles, de formation commerciale/marketing et après des débuts dans l’industrie du chauffage s’est orienté dans l’agro-alimentaire où il a occupé des postes dans la vente puis dans le marketing et le coaching commercial.

Notre force, c’est notre complémentarité qui nous permet d’avancer en confrontant nos visions et nos expertises dans une mécanique bien rôdée qui est celle de l’itération, avec pour but de proposer des solutions pertinentes aussi bien sur le plan technique que commercial.

Et c’est tout simplement et presque naturellement que dans le cadre d’une réflexion, au départ privé, que nous nous sommes retrouvés sur un même constat : Comment, au 21ème siècle, dans une société ultra connectée et fondée sur l’instantanée, se fait-il qu’il soit encore nécessaire d’attendre l’eau chaude à nos robinets… en gaspillant au passage des volumes conséquent d’eau pure et potable !

C’est le point de départ de l’aventure INMAN et c’est pour résoudre, entre autres, cette problématique que nous avons mis au point et breveté, INSENS, le premier mitigeur de douche électronique, connecté et à vocation écologique.

Le cœur technologique du dispositif est bien sûr sa capacité à récupérer et à réutiliser l’eau qui a refroidie dans nos canalisations entre deux utilisations de la douche ayant pour effet de permettre à l’utilisateur de bénéficier d’une eau chaude dès les premières secondes de la douche, sans gaspillage ni en ressources ni en énergie. Mais, nous ne nous sommes pas arrêtés en si bon chemin. Nous avons aussi jeté les bases philosophiques de notre produit, celles de l’automatisation des bonnes pratiques hydro-économes sur le point d’usage le plus consommateur de l’habitat, la douche.

Le mitigeur INSENS permet de calibrer le débit de manière optimisée, quel que soit la pression du réseau, tout en préservant le confort de l’utilisateur. Et autre astuce, des capteurs intelligents détectent si l’utilisateur se décale du jet d’eau, et réduisent (ou stoppent selon les préférences de chacun) le flux d’eau. C’est cette capacité à catalyser et optimiser plusieurs fonctions pertinentes qui font de INSENS un équipement de haute performance. Au final, ce sont 60% des volumes d’eau qui sont économisées sous la douche et pour une famille de quatre personnes c’est près de 300 € d’économisés par an sur les factures d’eau et d’énergie.

Cette utilité s’en voit profondément transformée, passant de l’état de simple robinet de distribution à celui de véritable équipement de performances énergétique qui de plus, de par sa capacité à récolter des données qualifiées, est la première brique d’une réflexion plus systémique des usages en eau et énergie dans l’habitat. Optimisation de la production d’eau chaude sanitaire, notamment des systèmes les plus propres comme le solaire, modularité et calibrage des installations sont autant de pistes qui s’ouvrent désormais aux acteurs de la construction/rénovation.

Dans le cadre de notre stratégie industrielle, nous avons choisi de développer le produit le plus abouti à la fois techniquement que commercialement, s’orientant de fait vers des segments plus courts, haut de gamme au départ mais dans une optique de démocratisation successive de leurs procédés car la vocation première de leur produit étant bien évidemment une diffusion vers le grand public.